Review Of Print

Login

Emballages / Equipements

Le bilan des Journées Durst 2014 sur l'Impression à jet d'encre sur carton ondulé

Durst Inkjet Corrugated Printing Days Durst a réuni à Lienz (Autriche) des professionnels de l’emballage pour deux journées consacrées à l’impression jet d’encre sur carton ondulé. Au centre des échanges : les nouveaux systèmes d’impression pour carton ondulé de la série Rho 1300.
Durst, le spécialiste des applications à jet d'encre industrielles, a présenté aux « Journées Durst de l'Impression à jet d'encre sur carton ondulé » les 10 et 11 novembre, à Lienz, en Autriche, ses toutes dernières innovations en matière d'impression grand format destinées à l'industrie de l'emballage.

Le grand nombre de visiteurs a donné à Durst la possibilité de faire preuve de son adaptabilité bien connue et c'est ainsi que le hall de production récemment inauguré a rapidement été converti en auditorium. Lors de cet événementiel de deux jours, Christoph Gamper, le p-d.g. de Durst Phototechnik AG et Barbara Schulz, directrice générale de Durst Phototechnik Digital Technology GmbH, ont accueilli plus de 120 participants appartenant à 50 entreprises européennes dans l'industrie de l'emballage.
Michael Lackner, directeur de marketing de Durst Impression Grande Format, a animé les divers événements qui comprenaient des intervenants travaillant pour Boston Consulting Group, l'industrie de l'emballage et le secteur de l'impression numérique. Cette manifestation s'est essentiellement concentrée sur les nouveaux Systèmes d'impression pour carton ondulé Rho de la série Rho 1300, et les défis que présente le flux de travaux numériques. On remarquait aussi dans cette présentation les nouveaux modèles commerciaux numériques destinés à l'industrie de l'emballage en pleine évolution.

« Nous sommes impressionnés par les commentaires positifs et le grand nombre de participants, ce qui confirme bien le potentiel de croissance numérique de l'industrie de l'emballage, » a déclaré Christoph Gamper, p-d.g. de Durst Phototechnik AG. « Nous sommes le premier fabricant à développer les applications pour carton ondulé. Nous sommes fiers de présenter aujourd'hui la série Rho 1300 des systèmes d'impression numérique capables de la plus grande productivité, disponibles sur le marché. Nous assurons à nos clients un haut niveau d'automatisation et une intégration complète des systèmes correspondant à leur stratégie respective de production numérique. »

 Durst. La nouvelle série Rho 1300 Développement et tendances du marché
L'impression numérique représente actuellement 5 % des volumes de production de l'industrie de l'emballage. Selon le Dr Markus Lorenz, partenaire et directeur général du cabinet réputé Boston Consulting Group, ce chiffre devrait pratiquement doubler (de 8 à 10 %) d'ici à 2019. Cette croissance reflètera non seulement une transition de l'impression offset à l'impression numérique, mais aussi une augmentation annuelle de 4,3 % de l'emballage en carton ondulé, qui va atteindre 114 000 tonnes en 2019. Le « Rapport 2013 de Pira sur l'emballage » indiquait que le carton ondulé génère en fait plus de 100 milliards de dollars américains Markus Lorenz a identifié cinq tendances principales qui auront une influence importante sur la demande croissante d'applications en carton ondulé : Les achats en ligne ayant transformé le comportement des consommateurs. Une importance particulière est accordée aux emballages légers et aux micro-cannelures, aux emballages prêt-à-vendre (PAV) sur les rayons et aux emballages prêt-à-vendre (PAV) pour la distribution, ainsi qu'aux nouvelles technologies d'impression qui permettent une mise en œuvre rapide et intelligente des mesures à prendre aux points de vente (PDV). Pour Markus Lorenz, la nouvelle série Rho 1300 offre le moyen de participer activement à ces développements. Il a également souligné dans son exposé que ce n'est pas la technologie, mais une synergie d'un modèle commercial défini et d'une technologie de pointe qui conduiront à la réussite de l'entreprise.

Thomas Bauernfeind, propriétaire de Bauernfeind Druck + Display, a donné dans son exposé un exemple de modèle commercial défini. De 1945 jusqu'à la vente de l'entreprise en 2004, la famille Bauernfeind était propriétaire d'une imprimerie pour l'industrie de l'emballage. En 2010, Thomas Bauernfeind a fondé une nouvelle entreprise dont l'orientation était uniquement axée sur la technologie d'impression numérique. En tant que précurseur de l'emballage numérique, il a développé les présentoirs PLV (publicité sur les lieux de vente) et les panneaux PLV sous formats standards. Pour Thomas Bauernfeind, grâce aux investissements consacrés aux systèmes d'impression Durst Rho 750 et Rho 1000, ainsi qu'aux tables de découpe et de finition Esko, il est désormais en mesure de répondre sous 24 heures aux demandes de ses clients, et de produire rentablement des lots en petites et moyennes quantités à la demande. Comptant aujourd'hui un effectif de 20 personnes, il se spécialise dans ce créneau particulier.

Bernhard Stradner, directeur général de Rudolf Reproflex GmbH, a parlé des facteurs qui motivent les grandes marques et comment elles réagissent à l'évolution du comportement des consommateurs. Cette agence d'emballage spécialisée dans le design, l'infographie et la préimpression, considère que l'impression numérique va changer les règles du jeu pour le segment des biens de consommation courante (BCC), où les emballages fonctionnels tels que les PAV et les emballages intelligents, ainsi que le concept de durabilité respectant les 3R (Réduction, Recyclage, Réutilisation) rendent essentielle la mise en œuvre de nouvelles technologies En parallèle, les grandes marques exigent que les designs innovants et les options de personnalisation intègrent des aspects pratiques. Tous ces facteurs exigent des solutions à la demande qui soient de la plus haute qualité d'impression et du plus haut niveau d'adaptabilité, surtout si l'on sait qu'en 1990, un produit ne faisait l'objet que de trois campagnes publicitaires, tandis qu'aujourd'hui, il fait l'objet en moyenne de quinze campagnes publicitaires.

Flux de travaux numériques et procédés automatisés
En plus des développements et des tendances des marchés, les « Journées Durst de l'Impression à jet d'encre sur carton ondulé » ont également mis en évidence les défis que présentent le flux de travaux numériques et l'automatisation des procédés de production. Hans Peter Schneeberger, directeur général de PrePress digital GmbH et expert en produits Adobe, a indiqué dans son exposé les difficultés rencontrées avec le flux de travaux numériques en l'absence de normes industrielles. Il a ensuite présenté le PDF/X-4, une norme Defacto pour les procédés d'impression numérique.
En ce qui concerne la gestion des couleurs numériques et le traitement RIP, Valery De March, directrice OEM chez Caldera, a présenté des solutions complètes et des options d'automatisation des logiciels pour flux de travaux Caldera. Patrick Zimmermann, directeur Intégration de solutions chez Caldera, a démontré comment les normes de communication JDF (Format Définition Travail) et JMF (Format message travail) peuvent être utilisées pour intégrer un système d'impression Durst dans un système d'information sur la gestion (MIS) existant afin de permettre l'exécution de rapports sur le statut en temps réel et de donner aux diverses unités commerciales les informations appropriées. Ce genre d'automatisation permet au système d'impression Durst de faire partie intégrante du processus commercial et aboutit à la réduction des temps de réponse aux travaux et aux demandes des clients.

Wolfram Verwüster, directeur général d'ESKO Graphics GmbH, a parlé de l'automatisation et du problème critique lié à la cohérence des couleurs pour les divers supports et matériaux. Il a expliqué que les solutions ESKO sont en mesure de garantir la coordination des couleurs en conformité avec les souhaits du client et l'adaptation automatisée des spécifications de couleur sur les matériaux d'impression.

Technologie du jet d'encre Durst destinée à l'industrie de l'emballage
Depuis l'arrivée de Durst sur le marché en 2000, ses innovations ont été 'élément moteur de la numérisation des procédés d'impression dans les secteurs de l'impression grand format, l'impression des étiquettes, des textiles, de la céramique et du verre. À l'heure actuelle, Durst est la référence technologique dans l'impression grand format. Elle dispose du plus grand centre d'imprimantes à passage unique pour l'impression numérique de la céramique au monde. Bénéficiant du développement permanent de la propre technologie des têtes d'impression et de l'impression à passage unique Durst, les systèmes d'impression permettent de réaliser une productivité et une qualité d'impression incomparables. Ils allient les avantages des technologies d'impression traditionnelles et les avantages de l'impression numérique. Durst dispose de son propre centre de recherche dans la formation des encres et les analyses des surfaces, dont les développements ont abouti à l'utilisation des encres céramiques pour les systèmes d'impression de décoration du verre et d'étiquettes avec des encres à faible migration utilisées pour l'emballage primaire des aliments. En conséquence, la manutention des matériaux et l'adaptabilité des supports sont des atouts caractéristiques des systèmes d'impression Durst. Ces dernières années, des travaux révolutionnaires ont été effectués sur l'impression du carton ondulé ce qui a permis aux producteurs grand format d'inclure des présentoirs sur carton ondulé dans leur gamme de produits. Avec la nouvelle série Rho 1300, Durst s'impose au premier plan de l'impression d'emballage numérique.

La nouvelle série Rho 1300
Au cours des « Journées Durst de l'Impression à jet d'encre sur carton ondulé », Durst a présenté, en plus de la nouvelle série Rho 1300 destinée aux applications industrielles pour carton ondulé, l'évolution de la gamme de produits phare Rho 1000. La nouvelle Rho 1330 imprime jusqu'à 1250 m²/h et la nouvelle Rho 1312 jusqu'à 620 m²/h. Ces deux systèmes offrent une qualité d'image améliorée et une finition brillante, ainsi qu'une fiabilité supérieure pendant le procédé d'impression, et une adaptabilité accrue aux supports. La série Rho 1300 se caractérise par le transport avancé des supports avec un vide situé plus haut. Cet agencement assure un niveau de fiabilité supérieur pendant l'impression et une amélioration de la performance pour les supports ondulés. L'impression sur les supports sensibles à la chaleur a été améliorée grâce à une option permettant le séchage aux UV à l'extérieur de l'imprimante. Avec la série Rho 1300, Durst propose une nouvelle configuration de l'impression appelée Impression progressive du flux. Le mode Impression progressive du flux comprend une bande transporteuse plus large ; par conséquent, l'avance des supports pendant le processus d'impression est infime. Les supports de dimensions maximales 125 x 250 cm peuvent être transportés sur la bande sous l'effet du vide appliqué à partir de l'extérieur de l'imprimante. Par conséquent, l'image se forme progressivement, donnant des tonalités de couleur plus douces sur les grandes superficies et une finition très brillante, même à grande vitesse. La série Rho 1300 présente divers niveaux d'automatisation allant de 75 à 100 %. Les imprimantes comprennent aussi une option rouleau à rouleau, et rouleau à lé. Les imprimantes peuvent être adaptées sur mesure selon les exigences

www.durst.fr 

Joomla SEF URLs by Artio

Review of Print - ROP Media 2012

Top Desktop version