Review Of Print

Login

L’impression à effet 3D d’Agfa Graphics

Technologie de lentilles 3D d'Agfa GraphicsLa technologie de formation de lentilles à effets 3D d'Agfa Graphics ajoute une nouvelle dimension à la signalétique imprimée
L'imagerie lenticulaire existe en petit et grand format, et Agfa Graphics a présenté un nouveau système appelé Technologie de lentilles 3D pour ses tables d'impression à plat Jeti Mira qui crée numériquement une sorte d'image lenticulaire.

 Nouveaux effets obtenus avec le 3D d'Agfa Graphics

Présentée il y a deux ans, la technologie de lentilles à effets 3D d'Agfa Graphics utilise une approche légèrement différente de celle de l'imagerie lenticulaire. Au lieu d'imprimer sur une feuille avec de longues et fines lentilles cylindriques, elle imprime de petits points transparents qui fonctionnent comme de minuscules lentilles, en utilisant un motif moiré pour conférer un effet 3D à une image. Et plutôt que d’associer et de monter l'image imprimée sur une feuille plastique comportant des lentilles, elle les imprime directement en utilisant un vernis transparent.
Le logiciel assure l'interface avec la table d'impression à plat UV Jeti Mira d'Agfa Graphics. Une fois le modèle approprié créé dans le logiciel, il est imprimé en deux passages : tout d'abord, l'image elle-même est imprimée sur un fond blanc (la Jeti Mira imprime également l'encre blanche) sur tout type de substrat acrylique ou polycarbonate. La « feuille » est ensuite retournée, le repérage est effectué et le modèle de petites lentilles est imprimé via le vernis transparent sur l'autre côté.

« Vous imprimez en superposant des couches de vernis, afin d'obtenir la hauteur dont vous avez besoin pour créer un effet 3D », a déclaré Babak Amoozgar, spécialiste des applications Jeti pour Agfa Graphics. « Dans la mesure où vous utilisez un vernis, vous n'avez pas besoin de supports lenticulaires spécifiques. »

L'effet 3D proprement dit est déterminé par la combinaison de l'épaisseur du substrat, la dimension de la lentille et sa hauteur. Agfa Graphics offre trois épaisseurs de substrats (3 mm, 5 mm et 9 mm) et pour chaque épaisseur, il existe deux largeurs et six hauteurs de lentilles différentes. Les différentes combinaisons permettent de produire des effets variés, d'une image qui « surgit » de l'arrière-plan ou, à l'inverse, qui semble plonger dans l'arrière-plan. On estime que l'impression de l'image et des lentilles prend entre 20 et 30 minutes, en fonction du nombre de couches requises pour former la bonne hauteur de lentilles.
L’utilisation d’un système reposant sur des points circulaires plutôt que des lentilles traditionnelles offre l’avantage de ne pas exiger un repérage aussi précis. « Même si votre réalisation comporte un léger défaut de repérage, vous l’obtiendrez quand même », explique M. Amoozgar, et l'effet fonctionnera toujours.
La taille de la plus petite image imprimable est d'environ 5 cm sur 5, alors que la plus grande correspond à la dimension maximale des panneaux de la Jeti Mira, soit environ 2 mètres 70 sur 1 mètre 50.
Pour le moment, l'effet fonctionne mieux sur des images très simples, comme les formes géométriques. « Vous ne pourrez pas obtenir le visage d'une personne en 3D par exemple, car il y a beaucoup trop de détails », affirme M. Amoozgar. « Généralement les images vectorielles fonctionnent mieux. »
L'effet ajoute de la profondeur à une image plate ou modifie l'arrière-plan lorsque celui qui la regarde passe devant l’image. « Nous pouvons modifier la couleur du fond », affirme M. Amoozgar. « Il devient vert, puis se transforme en violet à mesure que vous passez devant, puis redevient vert. »
Affichage dynamique
Le but est de créer une signalisation dynamique sans perdre de temps avec la signalisation dynamique numérique. « Il est difficile d'amener une personne à regarder une enseigne, car la plus grande partie de l'image est statique », explique M. Amoozgar. « Si l’arrière-plan est animé, il attirera davantage l'attention. » Il cite également un client d’Agfa Graphics qui utilise la technologie de lentilles à effets 3D pour des applications beaux-arts. Ainsi, le Digital Atelier utilisait l'impression lenticulaire pour les beaux-arts dans les années 1990 et d'autres l'utilisent pour la décoration. « Nous observons un usage plus répandu dans les applications de décoration d'intérieur », affirme M. Amoozgar « comme les signalisations dans les bâtiments et les arrières-plans des réceptions des bureaux. » À l'avenir, les applications pourraient inclure des panneaux d'affichage, mais ce n’est pas pour tout de suite.

La technologie de lentilles à effets 3D d'Agfa Graphics utilise une combinaison d'effets moirés et de petites lentilles sphériques pour créer un effet 3D semblable à une impression lenticulaire. Des images plus détaillées, telles que le donut, nécessitent des lentilles plus grandes.

L'impression lenticulaire expliquée
Les images lenticulaires traditionnelles sont produites à l'aide d'une feuille de plastique qui contient de longues et fines lentilles cylindriques appelées lentilles. La largeur de ces lentilles ne dépasse pas quelques millimètres, voire moins. Sous les lentilles figure une feuille imprimée, composée d'une ou plusieurs images décomposées en fines bandes de la largeur des lentilles. Elles sont entrelacées de sorte que chaque bande s'aligne avec une lentille. Les lentilles réfractent l'image ; vous voyiez alors apparaître une image sous un angle, et une autre image sous un autre angle. Cela crée un effet 3D ou une animation très simple. L'imagerie lenticulaire est une variante de ce que l'on appelle l’imagerie autostéréoscopique, ou en substance, « l’affichage 3D sans lunettes ». La difficulté majeure de l'imagerie lenticulaire réside dans le repérage extrêmement précis de l'image entrelacée par rapport à la feuille lenticulaire.

www.agfagraphics.fr  

Joomla SEF URLs by Artio

Review of Print - ROP Media 2012

Top Desktop version