Review Of Print

Login

PRODUCTION * EQUIPEMENTS

Kodak renforce ses productions de plaques Sonora X

   Kodak. Usine d'Osterode    Kodak investit continuellement dans l’excellence industrielle pour favoriser la croissance d’imprimeurs du monde entier
Avec ses plaques SONORA X sorties en 2018, Kodak a métamorphosé la technologie « sans traitement », ouvrant à ce procédé une part de marché représentant près de 80 % des imprimeurs.

Si les plaques SONORA X font désormais partie du paysage, c’est que, chez Kodak, créer des solutions d’impression innovantes, voire révolutionnaires, est une longue tradition qui s’enracine dans la science, des investissements conséquents dans la recherche et le développement et des sites de fabrication haut de gamme, répartis entre l’Amérique du Nord, l’Asie et l’Europe.
« Kodak donne aujourd’hui à des spécialistes R&D de premier plan les moyens d’explorer de nouvelles voies, comme le prouvent nos quelque 4 000 brevets », souligne John O’GRADY, Président de la division Systèmes pour l’impression, et Vice-président directeur d’Eastman Kodak Company. « Les laboratoires Kodak ont été parmi les premiers à faire progresser l’impression de labeur et les supports. Nous avons également joué un rôle majeur dans le développement des modes d’impression du 20e siècle. Aujourd’hui, nous continuons à trouver des moyens de transformer les techniques d’impression en outils de fabrication additive. »
Nous avons conçu les plaques SONORA pour répondre à une demande claire, comme nous le faisons souvent. Aux premiers stades de la conception, nous prenons en compte l’efficacité. Sur le plan fonctionnel, nous choisissons uniquement les matériaux correspondant aux contraintes pour le produit, afin d’éviter le gaspillage, la découpe ou des finitions supplémentaires. Dans le cas de SONORA, cette philosophie nous a permis de créer des plaques qui sont innovantes à plus d’un titre. Kodak fait toute la différence par son excellence industrielle, qui lui permet de donner corps à l’innovation. Alors que certaines compagnies ont dû réduire leurs activités, Kodak, au contraire, a continué d’investir dans ses sites de fabrication à hauteur de 80 millions de dollars sur les dix dernières années. Exemple : Kodak fabrique des plaques à Columbus depuis 1991. Depuis cette date, le site a été amélioré à plusieurs reprises afin d’augmenter la qualité et la capacité de production. Actuellement, plus de 200 personnes expérimentées et talentueuses y travaillent sur des équipements de pointe dotés d’une technologie sophistiquée. Depuis 2009, Kodak a entrepris un projet d’extension du site de 15 millions de dollars, qui a permis d’augmenter la surface de 2 500 m² et d’ajouter une troisième ligne de fabrication de plaques. En 2016, une nouvelle extension a été construite (investissement : 16 millions de dollars), qui a rajouté 4 500 m² et une ligne réservée à la fabrication des plaques sans traitement SONORA. En 2017, nous avons également installé un nouvel équipement d’emballage automatique pour améliorer l’efficacité et mieux contrôler le processus.
Outre le centre de Columbus, Kodak gère trois autres sites de fabrication de plaques répartis stratégiquement dans le monde, situés à Osterode (Allemagne), Xiamen (Chine) et Gunma (Japon). En investissant régulièrement dans ces sites de fabrication, nous pouvons fournir au plus vite nos produits de qualité aux imprimeurs, où qu’ils se trouvent et quand ils en ont besoin. En Asie, Kodak a fait les travaux nécessaires pour que le site de Xiamen (Chine) puisse produire les plaques SONORA, en y installant une ligne haute vitesse. La capacité a pu augmenter pour satisfaire la demande de plaques SONORA, et la gamme entière de plaques a bénéficié de cette efficacité accrue. Sur chaque site, la philosophie Kodak s’appuie sur un strict respect des normes en matière d’environnement, de qualité et de sécurité au travail, ainsi que sur une amélioration continue dans ces domaines. Ainsi, en 2018, les certifications ISO 9001, 14001 et 18001 de notre usine d’Osterode ont été reconfirmées. Ces certifications concernent les systèmes de management de l’environnement et de la sécurité au travail. Le site a également été certifié ISO 50001 (gestion des économies d’énergie).
« Les excellents résultats obtenus sur notre site d’Osterode se retrouvent sur les trois autres sites de fabrication. Ils témoignent de nos efforts permanents pour optimiser nos processus et mieux utiliser les ressources. Notre démarche est basée sur des initiatives innovantes qui contribuent à renforcer la satisfaction de nos clients », déclare Sven FRYER, Directeur mondial de l’activité plaques et chimies, Vice-président de la division Systèmes pour l’impression de Kodak.
Lorsqu’un chargement de plaques (traditionnelles ou sans traitement) en provenance d’une de ces quatre usines arrive sur le site d’un client, il marque la fin d’un cycle qui unit l’expertise de nos spécialistes R&D, notre excellence industrielle et notre volonté de servir au mieux ceux qui nous font confiance. Le parcours commence par le chargement d’un énorme rouleau d’aluminium de qualité supérieure sur un débobineur. Un processus automatique, qui va s’accélérer au fil des six étapes principales de la production, démarre alors. La bande d’aluminium passe dans un bain de grainage électrochimique avant d’être anodisée. Un traitement de surface lui est ensuite appliqué, puis le support est séché. La qualité de la surface est ensuite contrôlée par un système haute résolution, avant que la bande ne soit découpée en plaques individuelles, qui seront enfin emballées et mises en carton pour être expédiées. Une grande partie de ces étapes sont automatisées. Ce processus rigoureux permet d’obtenir la qualité exceptionnelle qui caractérise les produits Kodak.
En investissant dans l’excellence industrielle, Kodak améliore ses processus, maîtrise les coûts, réduit son impact environnemental et fournit à ses clients des produits de grande qualité. C’est pour cela que nous cherchons sans cesse d’autres façons de tenir nos engagements, en étudiant par exemple des prototypes d’emballages pour réduire le gaspillage chez les clients, ou en rationalisant notre gamme de produits. A l’horizon 2022, Kodak estime que près de 80 % des plaques produites sur ses sites seront des SONORA, et prévoit que d’ici la fin de l’année 2019, près d’une plaque Kodak vendue sur trois sera sans traitement. Pour satisfaire la demande générée par l’incroyable développement des plaques SONORA, Kodak va continuer d’investir pour agrandir et améliorer ses sites de fabrication dans le monde, et répondre aux attentes actuelles et futures.

www.kodak.com 

Joomla SEF URLs by Artio

Review of Print - ROP Media 2012

Top Desktop version